Vélo : comment aller très loin sans pédaler ?

vélo train

Je traverse le centre ville en vélo pour rejoindre la gare. Je profite de la gratuité du transport d’un vélo pour rejoindre ma prochaine destination en TER ! Un voyage fluide, économique et reposant.  C’est ce qu’on appelle la multi modalité : une destination atteinte avec plusieurs moyens de transport ; dont le vélo bien sur ! Le passage d’un moyen de transport à l’autre est nommé inter modalitéComment profiter de la possibilité de combiner le vélo et le train dans vos déplacements ?

Le transport des vélos est gratuit dans les TER, RER et transiliens. Il vous faudra juste éviter les heures de pointe dans certaines régions comme l’Ile de France, l’Alsace ou la PACA par exemple ; c’est-à-dire entre 6h30 et 9h30 puis de 16h30 à 19h30. Pour la SNCF, votre vélo est comme un bagage. Surveillez le pour éviter le vol notamment lors de la montée ou descente de voyageurs en gares.

Pour les trains intercités ça se complique ! Le jour sans réservation, le transport de vélo est gratuit sur certaines lignes. Vous devrez payer 10 euros dans les trains intercités de jour et les intercités de nuit. Pour ces trains, c’est également fonction de la ligne. Donc renseignez vous auprès de la SNCF avant l’achat du billet. Un numéro est dédié : le 36 65 (0,34€ TTC/min).

En TGV, la réservation, vous en coutera également 10 euros, ce qui est un tarif correct pour de longues distances. Pour voyager en Europe avec votre vélo à bord de Thalys, Lyria ou Eurostar, les pratiques varient. Vous pourrez dans tous les cas consulter la page SNCF dédiée ou appeler le 36 65.

Pour voyager vraiment gratuitement et sans réservation, il vous suffit de faire de votre vélo un vrai bagage. Un vélo démonté sous forme mis dans une housse à la dimension maximum 90x120x60 cm. C’est là que le vélo pliant prend tout son sens ! Un vélo qui vous suit et qui vous emmène partout !

vélo pliantvélo plié

Si vous souhaitez voyager léger, rien ne vous empêche de choisir un vélo en libre service à la gare d’arrivée ou même un vélo de location dans une agence recommandée par la SNCF. A moins que votre propre vélo ne vous attende en gare dans un parking vélostation.

Le vélo + train est selon moi une combinaison gagnante pour les grandes distances avec votre vélo. Avez vous déjà empreinté le train avec votre vélo ? Vous en avez le projet ? N’hésitez pas à partager vos expériences et questions dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *