Les 5 solutions pour pratiquer le vélo en hiver

vélo hiver

Rouler en vélo est une solution pratique et écologique ! Mais comme nous le savons tous, ce mode de déplacement peut s’avérer très difficile en hiver. Heureusement, des solutions existent pour pédaler pendant la saison froide. Découvrez ces 5 conseils et astuces – qui m’ont bien servi – et qui pourraient vous aider à pratiquer le vélo en hiver !

1. La première chose à faire, pour un cycliste urbain comme vous, est de bien se couvrir. Pour cela, pensez à choisir des vêtements chauds et des manchons. Ils sont souvent chers, mais l’achat en vaut largement la chandelle ! Portez également des lunettes de protection et au moins trois couches de vêtements : un vêtement près du corps, un vêtement respirant et un vêtement coupe-vent !

2. La deuxième solution que je vous propose est de bien vous protéger les extrémités du corps comme les doigts, la tête et les pieds. Ce sont les parties du corps qui sont les plus sensibles au froid ! Pour cela, portez des gants, des bonnets bien chauds, des jambières ou encore des surchaussures… Les gants textiles sont agréables à la mi saison. Quand le froid s’intensifie vous pouvez porter par dessus une paire de gants en cuir. Cette double couche est particulièrement efficace pour garder la chaleur !

3.  Puis, n’oubliez pas de contrôler régulièrement le bon fonctionnement technique de votre vélo. Chaque semaine, prenez l’habitude de vérifier les lumières, les freins, la pression des pneus, le graissage, les réflecteurs ainsi que les bandes réfléchissantes de votre bicyclette.

4.  Voici une autre astuce que je tiens à vous partager : quand vous circulez, faites bien attention aux feuilles mortes sur la route ! N’oubliez pas non plus que le verglas est très dangereux. Pour éviter de glisser, il vaut mieux opter pour des pneus cloutés et pourquoi pas un VTT à pneus à crampons si vous en avez la possibilité !

5.  Enfin, si vous avez un vélo électrique, la batterie perdra certainement de l’autonomie à cause du froid. Pensez donc à emporter votre batterie à l’abri lorsque vous stationnez. Disposer du chargeur de batteries avec vous est une idée très pratique : vous pourrez ainsi recharger la batterie de votre vélo à tout moment !

Que vous vous soyez un cycliste urbain ou un amateur de vélo urbain, n’hésitez pas à partager dès maintenant avec nous vos conseils et vos astuces  dans les commentaires ci dessous !

2 thoughts

  1. Bonjour Thibaud! super les conseils!
    J’ai roulé pleins de fois sur la neige même au Canada!
    -Il faut aussi prévoir que rouler sur la neige est un peu plus fatiguant donc bien faire le plein d’énergie avant!
    -Au delà 10 cm de neige , cela devient difficile de pédaler, donc des pneus larges aident beaucoup.
    -Aussi: aller vraiment doucement dans les virages, car on peut glisser facilement , un peu comme avec les gravillons.
    -Enfin: anticiper! les distances de freinages s’allongent, les freins sont moins efficaces, donc aller plus doucement.
    Ceci dit, rouler sur la neige est un plaisir car les automobilistes sont plus lents, il y a moins de bruit ambiant (circulation) car la neige absorbe les vibrations et puis c’est vraiment sympa je trouve, surtout avec de la neige bien fraîche!
    Dépassez vos peurs et allez y! prévoyez juste plus de temps de trajet, évidemment!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *