Comment se déplacer en toute sécurité sur son vélo urbain.

vélo urbain en toute sécurité

Trop cool de faire du vélo au quotidien. Bénéfique et agréable ; nul besoin de le rappeler ! Cela dit, il serait dommage de ne pas arriver à destination. Quelles attitudes adopter ? Petit tour d’horizon.

S’imposer sur sa voie. Rouler trop prés du bord de la route est dangereux. Si vous vous faites serrer par un véhicule, vous n’aurez aucune marge de repli. Une distance d’un mètre par rapport au bord de la route constitue pour vous une bonne zone refuge si nécessaire. De plus, cela oblige les véhicules qui vous dépassent à vous contourner largement. Si la route est à sens unique ou étroite, ne vous sentez pas obligé de vous serrer. L’automobiliste patientera. De toute façon, il y a fort à parier que vous vous retrouverez ensemble au feu tricolore. Il faut s’imposer sur sa voie comme n’importe quel autre usager. Votre style de déplacement est le vélo, imposez votre style !

Mettez votre casque. Ok, ce n’est pas obligatoire et surtout on se demande ce qui se passe (ou pas) dans la tête des concepteurs pour vouloir à tous prix nous déguiser en champignon… Bref, mieux vaut ressembler à un cèpe plutôt que de risquer de chuter vite et fort la tête nue projetée contre le sol ou un autre véhicule.

Soyez attentif aux autres et au trajet. Vivez l’instant (le déplacement) présent. Profitez des sensations de votre trajet. Vous évaluerez ainsi les autres et serez à même d’anticiper les pièges : une portière qui s’ouvre au dernier moment, un piéton qui traverse sans regarder, etc.  Un petit aparté à ce sujet, écouter un IPod c’est sympa mais à vélo cela vous coupe des bruits environnants. Vous vous privez d’une partie de vos sens.  C’est votre capacité d’anticipation qui va dangereusement diminuer. Désolé mais, pas d’Ipod à vélo !

Méfiez vous des angles morts. Une partie du nom annonce le programme… Se trouver dans l’angle mort d’une voiture, d’un bus ou d’un camion c’est se rendre non visible de l’autre. Le risque de se faire serrer est trop important. Evitez donc ces zones ou soyez très attentifs si vous ne pouvez l’éviter. Les dépassements par la droite sont également à proscrire.

N’hésitez pas (trop). Si vous souhaitez tourner à droite mettez votre bras à droite, jetez un petit coup d’oeil en arrière, regardez où vous voulez aller et tournez. Ce qui fait l’accident, c’est souvent quand deux usagers hésitent sur leurs intentions. Ils hésitent jusque finir par se télescoper. Soyez donc entier dans vos intentions de déplacement. Vous enverrez ainsi des messages clairs aux autres usagers.

Le vélo c’est un  peu comme dans la vie, il faut s’affirmer dans sa voie, dans sa position et dans ses intentions. Nous parlerons certainement souvent de matériel et de sécurité. Mais votre première sécurité, c’est vous en tant que cycliste urbain. Gravez dans votre esprit que vous êtes un cycliste urbain qui a sa place dans la circulation comme tous les autres usagers.  Au fur et à mesure, vous vous affirmerez en tant que cycliste urbain et dans vos intentions de mouvement.  Vous êtes votre principale sécurité.

Dites moi maintenant dans les commentaires ci dessous dans quelles situations vous avez des difficultés à vous affirmer en tant que cycliste urbain.

One thought

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *